A l’ACTION AVEC DES REALISATIONS :

Les investissements ouvrent de nouvelles perspectives. Le centre-ville renait tandis que des solutions de proximité sont trouvées pour améliorer la vie dans tous les quartiers.

 

Le Boulevard Clemenceau Réaménagé 

Embelli et modernisé tout en restaurant l’esprit de l’Esplanade d’antan, cet aménagement urbain est la colonne vertébrale du cœur de ville.

 

Le boulevard Léon-Blum Rénové :

Avec sa route et ses voies dédiées aux piétons et cyclistes tandis que les réseaux souterrains ont été redimensionnés, le boulevard Léon-Blum est emblématique des travaux réalisés pour une meilleure connexion entre les secteurs résidentiels et le cœur de ville autour d’une trame végétale renouvelée.

6adb68cc a08e 4c6b b8c0 99371a3a8855
014aac0e 9675 473a 8650 66166edb3199
place du marché
place du marché 2

La Renaissance du Musée des Beaux-Arts

Subventionné à plus de 70% dans un bâtiment qui devait être mis aux normes, cet équipement culturel contribue à l’attractivité du centre-ville et au rayonnement de Draguignan.

Subventionneurs

2018

2019

2020

Total

% du HT

État

 

 

489 000

489 000

6.57 %

Région

 

 

1 488 000

1 488 000

20.00 %

Département

 

311 580

1 036 000

1 347 580

18.11 %

DPVA

 

327 300

763 000

1 090 300

14.65 %

DRAC

 

84 500

765 000

849 500

11.42 %

FNADT

 

6 400

57 000

63 400

0.86 %

ENEDIS

60 000

 

 

60 000

0.81 %

TOTAL

60 000

729 780

4 598 000

5 387 780

72.42 %

                             Cout total TTC d’investissements pour le Musée  : 8 928 000 €, soit 7 440 000 € HT

                                 Subventions    : 5 387 780 €, soit 72 ,42% du HT

                                 FCTVA              : 1 464 000 €

Total restant   : 2 076 220 € lissés sur trois ans

IMG 3247
IMG 3250
tableau
armure3(2)

La Place du Marché Refaite

Plus belle et fonctionnelle, elle a été réaménagée pour réinventer le centre-ville entre usages marchands et culturels. Elle est aujourd’hui devenue un lieu piéton où il fait bon se retrouver.  

 

Avec Action Cœur de Ville 

La ville et DPVA ont été retenus par l’Etat pour bénéficier de ce dispositif permettant de soutenir l’attractivité communale en conjuguant les réaménagements urbains avec l’émergence d’un pôle d’enseignement universitaire, de commerces, et d’activités de sports et loisirs.

 

Santé et Accès Aux Soins 

La défense de l’offre de soins a fait l’objet d’une attention de tous les instants. Un Contrat local de santé signé avec l’Agence régionale de santé pour coordonner les acteurs de santé et agir en matière de prévention et de réduction des inégalités d’accès aux soins.

 

Travaux de Proximité et Conseils de Quartier 

Pour associer la population aux travaux de proximité, les Conseils de quartiers ont été créés en 2015. Ils sont à l’initiative de 103 réalisations concrètes. Ils conduisent la concertation sur le meilleur projet d’aménagement du terrain de l’ancienne prison.  

 

Stationnement Redimensionné :

Des parkings ont été créés comme à l’ancien garage Alione ou au quartier Chabran  tandis que les parkings existants ont été rénovés (création parking Louis Go et agrandissement du parking des allées d’Azémar).   

Eau Potable et Défense Incendie 

52 kilomètres de linéaires d’adduction d’eau ont été renouvelés pour un réseau comptant un total de 246 kilomètres. Avec un prix de l’eau maîtrisé pour l’usager, la ville a fait de gros travaux d’infrastructure pour sécuriser l’alimentation en eau de tous les quartiers (remise en service de la source des Frayères).   

 

 

Zéro Pesticide et Fauchage Tardif 

La charte zéro pesticide a été adoptée pour protéger la biodiversité et les ressources naturelles en favorisant les pratiques culturales alternatives sur les espaces communaux.